DP World annonce un investissement d’un million de livres sterling dans les innovateurs Earthshot à l’occasion de la première vitrine de l’innovation

LE PRIX EARTHSHOT

Aujourd’hui, le Prix Earthshot a occupé le devant de la scène à l’Expo 2020 Dubai en dévoilant la première vitrine de l’innovation du Prix Earthshot. Dans le cadre de sa visite officielle aux Émirats arabes unis (EAU), le Prince William a été rejoint par Son Altesse le Cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum et Son Excellence le Sultan Ahmed bin Sulayem, PDG de DP World, l’un des partenaires fondateurs du Prix Earthshot. Ce dernier a annoncé, au nom de DP World, un investissement remarquable d’un million de livres sterling (1,2 millions d’euros) dans deux finalistes du Prix Earthshot pour l’adoption de leurs solutions respectives aux EAU et dans le reste du Moyen-Orient.

Cette spectaculaire vitrine de l’innovation, qui présentait les solutions innovantes des finalistes 2021 du Prix Earthshot, a bénéficié du soutien de deux membres du Conseil du Prix Earthshot : le Prince William et, par message vidéo, Sa Majesté la Reine Rania Al Addullah, qui ont tous les deux exhorté leur auditoire prestigieux à contribuer à l’adoption à grande échelle des solutions du Prix Earthshot pour réparer et regénérer notre planète.

Cinq finalistes du Prix Earthshot 2021 ont présenté leur « pitch » à l’occasion de la vitrine de l’innovation :

  • Eshrat Waris, SOLshare, Bangladesh : Le premier réseau d’échange d’énergie de pair à pair dans l’un des pays les plus menacés par le changement climatique
  • David Auerbach, Sanergy, Kenya : Une solution d’assainissement circulaire pour réduire les déchets et soutenir les agriculteurs locaux
  • Dr Mariana Mayer Pinto, Living Seawalls, Australie : Des panneaux de digue vivante innovants et reproductibles pour redonner vie aux défenses côtières
  • Olugbenga Olubanjo, Reeddi, Nigeria : Des capsules à énergie solaire pour fournir une électricité fiable et abordable aux communautés pauvres en énergie
  • Sam Teicher et Gator Halpern, Coral Vita, Bahamas : Une approche de culture du corail sur terre véritablement révolutionnaire pour restaurer les récifs coralliens en danger de la planète

Pendant l’événement, le Sultan Ahmed bin Sulayem, PDG de DP World, a annoncé au nom de son entreprise un investissement historique d’un million de livres sterling pour la mise en œuvre de deux solutions du Prix Earthshot. Coral Vita, l’entreprise basée aux Bahamas lauréate du Prix Earthshot « Préserver nos océans », va recevoir 500 000 livres sterling pour le développement d’une stratégie de restauration à grande échelle des récifs coralliens des EAU, grâce à des méthodes permettant de faire pousser du corail résistant au changement climatique jusqu’à 50 fois plus vite que les méthodes classiques. Grâce à ce financement, l’entreprise va commencer à collaborer à la restauration des récifs de la région, et notamment créer le premier élevage commercial de corail sur terre pour la restauration des récifs du Moyen-Orient.

Living Seawalls, finaliste du Prix Earthshot « Préserver nos océans » basé en Australie, a également reçu 500 000 livres sterling de la part de DP World. Cet investissement va leur permettre de développer leur solution innovante : la création de panneaux imitant des formations naturelles telles que bassins rocheux et racines de palétuviers, qui sont installés sur les défenses côtières afin d’encourager le retour de la vie marine sur le littoral. L’engagement de DP World va permettre de financer la conception et l’installation de la plus grande digue vivante de la planète, adaptée à la vie marine des EAU et du reste de la région.

The Earthshot Prize